Adieu DRM, bonjour DRM