Abondance de bien ne nuit pas