2 500 salariés virés par SMS