En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Richarg Yu, PDG de Huawei, le 27 mars dernier à Paris.
 
Richarg Yu, PDG de Huawei, le 27 mars dernier à Paris. - ERIC PIERMONT / AFP

Après avoir été interdit de puces Qualcomm, ZTE pourrait ne plus avoir accès aux services de Google. Face à cette levée de boucliers américaine contre le constructeur chinois, Huawei pourrait-il être le prochain sur la liste ?  

Inscrivez-vous à la Newsletter Actualités

Newsletter Actualités

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire