Windows Media Player fait de la résistance