Windows 7 : le patch anti-Meltdown a créé une faille encore plus grande
 

N’importe quel processus pouvait accéder à la totalité de la mémoire, en lecture et en écriture. Une boulette que Microsoft a corrigé à l’occasion du dernier Patch Tuesday.

Votre opinion

Postez un commentaire