Wanadoo perd du terrain et contre-attaque sur les prix

La filiale Internet de France Télécom représente actuellement moins de 50 % du marché du haut-débit. Au même moment, le Gouvernement autorise une baisse des prix de gros sur l'accès ADSL.