Une progression rapide mais inégale selon les applications

Linux prend inexorablement des parts de marché aux autres Unix et à Windows NT, mais il reste en retrait sur le segment des applications métier et sur celui des postes de travail.