Une nécessité : parler le métier de l'utilisateur

L'utilisateur attend des solutions, pas de la technique. Pour un non-informaticien, la " touche métier " est donc indispensable. L'apprentissage d'un langage commun est ressenti comme une priorité.