Un ver s'attaque à Red Hat