Un représentant syndical licencié pour l'envoi d'un courriel ' prosélyte '

Un représentant syndical licencié pour l'envoi d'un courriel ' prosélyte '
 

Une SSII a mis à la porte un salarié pour avoir utilisé à tort la messagerie professionnelle d'un de ses clients. Il indiquait la proximité d'une mosquée.

Votre opinion

Postez un commentaire