Un portable retrouvé grâce à un “ espion ”