Un groupe d'experts dénonce les éditeurs