Un employé ne peut pas crypter des données professionnelles

Un employé ne peut pas crypter des données professionnelles
 

La Cour de cassation confirme le licenciement pour faute grave d'un salarié qui avait crypté des dossiers sans l'autorisation de son employeur.