Un compromis compromis

Neuf États américains se sont opposés à l'accord amiable trouvé entre Microsoft et le DoJ.