UMTS: la France brouille les pistes

Le principe de la soumission comparative (ou concours de beauté) pour l'attribution des licences UMTS semblait acquis. Mais le secrétaire d'Etat Christian Pierret a semé le doute.

Votre opinion

Postez un commentaire