Téhéran ferme 400 cybercafés

Selon la presse locale, plus de 400 cybercafés, sur les quelque 1500 que compte la capitale iranienne, ont dû fermer leurs portes en attendant l'obtention de licences d'exploitation en bonne et due forme.