Après l'hospitalisation du président des États-Unis, le réseau social rappelle à l'ordre les internautes trop enthousiastes. Les tweets jugés « abusifs » seront supprimés.