Mis à jour le
Stockage : l’ADN supplantera-t-il le disque dur ?
 

Des scientifiques ont réussi à stocker un livre comportant 53 000 mots, des images et un programme en JavaScript dans? de l'ADN. Explications.

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • tyranausor
    tyranausor     

    La science et l'informatique sont décidément très copain! Mais qui voudra posséder un livre dans son corps et acheter des appareils pour le lire?

  • bzerath
    bzerath     

    Je suis d'accord avec votre idée du livre électronique, ou autres choses qu'on ne compte pas modifier pour le moment. Dans le lot on a aussi les DVD, les CD, les bluray, et on pourra aller encore plus loin dans la qualité d'image à ce rythme.
    Cependant, pourquoi dites-vous que 99.9998% de réussite soit peu ? Des séquenceurs parmi les plus répandus, HiSeq Illumina, ont 15% d'erreur, il faut les lancer plusieurs fois pour être sûr. S'ils ont 99.9998% de réussite en un seul passage, c'est extrêmement bon.

  • Nico9468
    Nico9468     

    L'avantage est que l'ADN mis dans la "bonne" soupe se reproduit tout seul: l'ADN n'étant juridiquement pas responsable, la copie illégale n'a plus d'auteur ! l'embêtant est que si les majors considèrent l'ADN comme un support, ils vont imposer les fameuses taxes à la copie, ie. cracher au bassinet pour votre premier né ou quand votre chatte met bas. Et qui paie ? le père, la mère ou les propriétaires des minous ;-)

  • Photo73
    Photo73     

    Que l'on ne puisse pas modifier les informations, peu importe. Si c'est un e-book, on ne va pas corriger du Victor Hugo.
    Mais on les lit comment ? Pas avec le synthétiseur qui les fabrique, morceau par morceau.
    "Et le taux d?erreurs relevé n?a pas dépassé 2 par million de bits" C'est beaucoup. J'eusse pensé zéro. Le séquenceur est décevant, buggé, fatigué ?

Votre réponse
Postez un commentaire