SSH Secure Shell vulnérable aux mots de passe courts

Une importante faille de sécurité est signalée dans le SSH Secure Shell 3.0.0. Elle permet aux pirates de gagner un accès root sur les serveurs Unix et, plus particulièrement, Sun Solaris.