Signes de faiblesse chez quelques SSII européennes

Après Cap Gemini et CMG, le Hollandais Getronics et le Scandinave WM-Data suppriment des postes.

Votre opinion

Postez un commentaire