SCO attaque Citrix avec Tarantella

SCO décline son serveur d'émulation à l'intention des PME et l'adapte à Linux Après Unix, il vise les serveurs d'applications Windows NT

Votre opinion

Postez un commentaire