Reconnaissance faciale
 
(image d'illustration) -

La société américaine dont les outils de reconnaissance faciale sont extrêmement décriés depuis quelques années vient d’être accusée par un rapport officiel canadien de violer les lois locales et de pratiquer une « surveillance de masse illégale ». Une plainte a également été déposée en France.

Votre opinion

Postez un commentaire