Privé de Java, Microsoft contre-attaque