Présidentielle : les internautes soumis malgré eux à l'embargo du 20 heures

Présidentielle : les internautes soumis malgré eux à l'embargo du 20 heures
 

Les blogueurs français ont renoncé à divulguer les premières tendances du scrutin présidentiel avant l'heure officielle. Les sites étrangers étaient, quant à eux, presque tous inaccessibles.