Pour rester sous les radars, ces pirates utilisent… le morse
 

Le code malveillant contenu dans les pièces jointes vérolées est souvent encodé pour ne pas être détecté. Et les pirates n’hésitent pas à utiliser des méthodes anciennes et inhabituelles pour échapper aux antivirus.