Pour Nokia, la menace vient de Corée

S'il reste le premier vendeur mondial de téléphones mobiles en 1999, avec 27 % de part de marché, le constructeur finlandais pourrait bientôt sentir la concurrence se rapprocher. Samsung se hisse en effet à la quatrième place du podium, avec une progression annuelle de près de 300 %, contre 100 % pour Nokia, selon Dataquest.