Plus on est nombreux, moins on paie cher