Pierre Bonelli, un ancien de Texas Instruments, devient président de Bull

Votre opinion

Postez un commentaire