PC portables : ce que la rédaction (n')a (pas) aimé