Passe d'arme entre Donald Trump et Apple, qui refuse de débloquer l'iPhone d'un terroriste

De gauche à droite, le patron d'Apple Tim Cook et le président des États-Unis Donald Trump.
 
De gauche à droite, le patron d'Apple Tim Cook et le président des États-Unis Donald Trump. -

La marque californienne refuse de hacker les deux téléphones du tueur de Pensacola, même sous la pression de la justice américaine. Donald Trump s'énerve sur Twitter.

Votre opinion

Postez un commentaire