Palm choisit pour la première fois Windows

Le groupe délaisse son système d'exploitation historique, Palm OS, au profit de Windows Mobile 5, de son (ex)-ennemi juré, Microsoft.