P2P : les majors veulent le " permis de saboter "

Le Congrès américain étudie, avant sa pause estivale, un amendement pour contrer la relative impunité des réseaux peer-to-peer. Le décret autoriserait les majors à intervenir lors des échanges de fichiers protégés par des copyrights, sous couvert de la justice américaine.