OracleXchange doit mûrir et s'ouvrir davantage

Le numéro un des SGDB s'est trouvé une nouvelle marotte, le commerce électronique interentreprises, avec son offre OracleXchange. Il pousse le démarrage de places de marché, mais pèche par l'immaturité de son offre et son manque d'ouverture aux autres produits.

Votre opinion

Postez un commentaire