Netcelo cherche à casser les prix de la sécurité sur internet

Pour 500 francs par an, la start up grenobloise propose aux PME un nouveau service de réseau privé d'échanges sécurisés.