Net-économie, la fin du début

Si les start-up abordaient l'an 2000 avec sérénité, c'est tiraillées par le doute qu'elles entrent dans le troisième millénaire. Les levées de fonds ne sont plus si simples et les bénéfices tardent à venir ; deux raisons qui poussent certaines d'entre elles à mettre la clé sous la porte.

Votre opinion

Postez un commentaire