(Mise à jour) La condamnation de Softimage Co. n'atteint pas Microsoft

La société devra payer 562 000 euros aux créateurs du logiciel Character pour parasitisme, pas pour contrefaçon. Microsoft, maison-mère au moment des faits, est mis hors de cause.