Microsoft rembourse les californiens

L'éditeur vient de conclure un accord à l'amiable, d'une valeur de 1,1 milliard de dollars, avec des utilisateurs l'accusant de gonfler le prix de ses logiciels.