Microsoft recule sur .NET My Services

L'éditeur maintient les plans de commercialisation de ses services Web (ex-Hailstorm), mais consent ?" faute de succès ?" à ne plus être l'unique dépositaire des données personnelles des internautes.

Votre opinion

Postez un commentaire