Mis à jour le
Microsoft perd contre une start-up française
 

Le tribunal de commerce de Montpellier ordonne au numéro un du logiciel de cesser d'exploiter son site Windows Live Sync sous ce nom.