Microsoft: pas de protection sans effets secondaires

L'éditeur a annoncé la sortie d'un correctif destiné à empêcher l'exécution de fichiers dangereux. Protégeant les systèmes contre les attaques virales, il limitera aussi le nombre de fonctions de la messagerie.

Votre opinion

Postez un commentaire