Microsoft négocie son OS dans les écoles