Microsoft juge la plainte de Sun incompréhensible

Après avoir interdit la distribution de Java dans Windows, Sun change d'avis. La réelle motivation du constructeur serait de contrer .NET.