Microsoft en liberté conditionnelle

La cour d'appel fédérale a annulé hier le démantèlement de l'éditeur. Elle a néanmoins jugé illégales certaines pratiques de l'éditeur. Officiellement déclaré en situation de monopole, Microsoft devra dorénavant agir prudemment.

Votre opinion

Postez un commentaire