Microsoft distribue ses mises à jour de sécurité via des liens… non sécurisés
 

Selon un chercheur en sécurité informatique, Microsoft utilise le protocole HTTP non sécurisé pour diffuser ses patches en lieu et place du HTTPS. Une faute majeure de la part de l’éditeur logiciel américain.

Votre opinion

Postez un commentaire