Microsoft chamboule le modèle de facturation de ses serveurs

L'éditeur adopte une tarification au nombre de processeurs et augmente les prix de Exchange 2000.

Votre opinion

Postez un commentaire