Michael Stanek  (analyste chez Lehman Brothers): " Une grosse acquisition n'est pas à exclure "