Mathieu Weill : gardien du .fr

Si le .fr plante, le Web français s'arrête : e-mails, e-commerce, administration, sites d'information… La première mission du directeur général de l'Afnic : que cela n'arrive pas !

Votre opinion

Postez un commentaire