Martin Bouygues fustige le rôle de l'Arcep dans l'arrivée de Free Mobile

Mis à jour le
Pour le patron de Bouygues,
 
Pour le patron de Bouygues, "tout ça est profondément choquant, je pense que le système de régulation tel qu'il fonctionne aujourd'hui n'est plus acceptable en l'état" -

Le PDG a critiqué le rôle joué par le régulateur des télécoms dans l'arrivée de Free sur le marché du mobile, qui aurait coûté 50 000 emplois au secteur.