Logiciels libres : Vienne avance, Munich suspend, Paris hésite

Vienne va proposer à ses employés de choisir entre Linux et Windows. Munich suspend sa migration vers l'open source suite aux incertitudes sur les brevets logiciels. Paris lance une étude de faisabilité.